You are here

Plus que 4 semaines jusqu’aux élections du 20 octobre. Le bon moment pour un point de situation sur notre campagne.

19. Sep. 2019

Après quatre années de paralysie politique, nous nous engageons pour le renouveau. Voilà pourquoi nous avons lancé la campagne Votons le changement. Pour des décisions courageuses, des réformes d’avenir et une politique constructive au-delà des clivages partisans. Notre campagne permettra-t-elle d’y parvenir? Nous avons moins de moyens à notre disposition que ce que nous aurions espéré. Mais nous souhaitons tout donner et lançons un nouvel appel à dons !

Dans un mois, la Suisse élira son nouveau parlement. D’ici au 20 octobre, nous pouvons décider des parlementaires qui construiront notre avenir. Pour nous, les choses sont claires : nous voulons élire une nouvelle majorité progressiste, prête à relever les défis les plus urgents pour l’avenir de notre pays. C'est précisément pour cela que nous avons lancé la campagne Votons le changement!

Nous soutenons ainsi 41 candidates et candidats progressistes issus de 6 partis. Ces candidates et candidats sont prêts à travailler ensemble, au-delà des clivages partisans et pour des réformes ambitieuses après une législature perdue.

C’est pourquoi nous nous engageons pour une Suisse des opportunités, qui protège les libertés de toutes et tous. Pour une Suisse au sein de laquelle le changement et l’innovation sont perçus comme une chance plutôt que comme une menace. Pour une Suisse consciente que son succès s’explique par son ouverture et qui coopère avec ses voisins européens. Pour une Suisse qui reconnaît l'immigration comme une source de richesse. Nous nous engageons pour une Suisse durable, progressiste, moderne, innovante et connectée au monde.

Un nouveau terrain

Avec cette campagne électorale, nous avançons sur un terrain jusqu'ici inconnu pour nous. Nous nous essayons à quelque chose de nouveau, parce que nous considérons qu'il est aujourd’hui nécessaire d’amener un renouveau dans la politique suisse. Il a tout de suite été évident pour nous qu’une campagne électorale était coûteuse : selon les estimations de Media Focus, les partis ont dépensé au total 28,2 millions de francs en publicité lors des élections fédérales de 2015. Cette année, le PLR annonce disposer de plus de 3 millions de francs pour sa seule campagne nationale, le PS de plus de 1,5 million de francs et le PDC d'environ 2 millions de francs. Et ne parlons même pas de l'UDC, qui n’est pas exactement un exemple de transparence. Le seul envoi de son “Edition spéciale” à plus d’un million d’exemplaires et ses affiches dans tout le pays nous donnent une bonne indication de ses moyens considérables.

Pour cette raison, nous nous sommes fixés des objectifs financiers ambitieux au début de cette campagne : nous souhaitons lever 1,5 million de francs. Nous n'avons aujourd’hui pas atteint cet objectif, du moins pas encore : nous avons récolté 526’000 francs, soit un peu plus d'un tiers de l’objectif. 400'000 francs ont été donnés par un·e sympathisant·e suisse et environ 115'000 francs l’ont été par de petits donateurs dans le cadre de notre crowdfunding. Des ressources encore insuffisantes pour une campagne traditionnelle d’affichage, par exemple.

Notre compte de campagne est en ligne

La transparence est pour nous extrêmement importante. Nous allons d’ailleurs suivre de près les débats autour de l’initiative pour la transparence et d’un éventuel contre-projet. Lors de chacune de nos campagnes, nous publions le détail de notre compte de campagne sur notre site internet, conformément à nos directives de transparence. Les dons supérieurs à 10’000 CHF provenant de personnes physiques sont clairement indiqués. Les éventuels dons de personnes morales sont indiqués avec le nom du donateur dès qu’ils dépassent 1% du total de bilan de l’année précédente. La structure détaillée de nos recettes et dépenses est également indiquée.

Lors de nos précédentes campagnes, nous n’avons publié nos comptes qu’après la fin de la campagne. A l’occasion de cette campagne électorale, nous publions dès maintenant un décompte intermédiaire. Vous pouvez le consulter ici.

Comme vous pourrez le constater, nous avons par exemple dépensé 68'000 francs pour des événements, 15'000 francs pour des travaux graphiques et seulement 7'000 francs pour de la publicité. En tant que petite organisation, nous avons dû ouvrir de nouveaux postes salariés pour mettre sur pied notre première participation aux élections. Ces dépenses sont considérées comme des dépenses administratives (203'000 francs au total). Les candidat·es soutenu·es ne reçoivent quant à eux aucun soutien financier de notre part. La campagne Votons le changement est une campagne pour des propositions et une vision pour l’avenir de la Suisse. Nous recommandons des candidat·es qui partagent cette vision.

Objectif: lever 100’000 francs supplémentaires

Jusqu’à présent, notre crowdfunding ne nous a pas permis de récolter la somme espérée. En fait, nous avons l’impression que la campagne électorale en Suisse n’a pas encore véritablement décollé. Certains des enjeux clés pour notre avenir, à l’image de la transformation numérique ou de nos relations à l’Europe, n’ont pas encore fait l’objet d’un véritable débat public.

Si nous n’agissons pas aujourd’hui, ces problèmes non résolus pèseront sur les générations futures. Voilà pourquoi il est temps pour les forces progressistes de notre pays de prendre la barre à Berne. La fenêtre d’opportunité est là. Rarement les chances de faire avancer des réformes progressistes ont été meilleures que lors de ces élections. Cette chance, nous devons la saisir!

Seules quelques centaines de voix supplémentaires peuvent faire toute la différence et permettre l’élection de candidat·es progressistes au Parlement. Deux outils démocratiques peuvent permettre d’y parvenir: panacher et cumuler. Nous reviendrons là-dessus dans les jours et semaines à venir. Nous distribuerons des flyers, produirons des vidéos, communiquerons un mode d’emploi, etc. Durant ces dernières semaines de campagne, nous allons continuer à lever des fonds grâce à votre soutien. Un peu plus de 100’000 francs ont été récoltés grâce à notre crowdfunding. Nous voulons doubler ce montant pour le porter à 200’000 francs. Aidez-nous!

Blog Wandelwahl

Faire un don

Europe, climat, modes de vie, voici quelques sujets pour lesquels nos candidates et candidats s’engageront au sein du Parlement. Désormais, c’est à nous de nous assurer qu’ils seront élus.

Crowdfunding: 141'531.00 CHF
Objectif: 200'000.00 CHF.

L’ampleur de cette campagne ne dépend que de vous. Un grand merci pour votre soutien.

OP19 Wandelwahl Crowdfunding

Saisis tes informations:

Les dons qui dépasseraient le budget de la campagne “Votons le changement” seront affectés aux dépenses opérationnelles courantes d’Opération Libero.

 SECURE

5 + 5 =
Fais ce calcul très simple et entre le résultat.

Les dons de 10'000 CHF ou plus sont considérés comme des grands dons, selon les directives d'Opération Libero. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet dans la rubrique "Gestion des dons". Nous nous réjouissons de pouvoir compter sur le soutien de grands donateurs prêts à doubler les dons recueillis par financement participatif.

En cas de question:

Lydia Toth, Directrice
lydia.toth@operation-libero.ch