You are here

Conseil des Etats et initiative pour des multinationales responsables. Une opportunité manquée.

18. Dec. 2019

Le Conseil des Etats a adopté n'a pas adopté de contre-projet permettant le retrait de l'initiative pour des multinationales responsables. Une opportunité manquée.

L'initiative pour des multinationales responsables exige que les entreprises ayant leur siège en Suisse respectent les normes internationales en matière de respect des droits humains et de l'environnement, , à l'étranger également. A cette fin, les entreprises sont tenues d'effectuer des contrôles préalables exhaustifs et d'engager leur responsabilité en cas d'infraction. Pendant près de deux ans, la question a été débattue au Parlement et divers contre-projets indirects ont été rejetés.

En tant que défenseurs d'une politique économique libérale, nous sommes convaincus que liberté et responsabilité doivent aller de pair - y compris dans le domaine des relations économiques internationales. C'est pourquoi Opération Libero partage les préoccupations des initiants et a plaidé à plusieurs reprises en faveur d'un contre-projet ambitieux à l'initiative pour des multinationales responsables.

Malheureusement, le Conseil des Etats a manqué la dernière occasion de voter un contre-projet respectant les préoccupations des initiants ainsi que les besoins de l'économie. Les obligations de diligence et de publicité contenues dans le contre-projet approuvé par la majorité de la Commission des affaires juridiques du Conseil des Etats et, en particulier, les dispositions relatives à la responsabilité (sans clause de subsidiarité) sont des éléments centraux de l'initiative et absolument nécessaires afin de créer de véritables incitations pour les entreprises concernées. Par conséquent, la proposition de minorité votée aujourd'hui par le Conseil des Etats ne va pas assez loin.

Opération Libero s'engage en faveur d'une économie forte, ouverte sur le monde et considère la mondialisation comme une opportunité. C'est toutefois précisément pour bénéficier durablement des opportunités offertes par un monde de plus en plus interconnecté que les règles doivent être adaptées. Nous sommes convaincus que liberté et responsabilité doivent aller de pair dans les relations économiques internationales. Cette conviction n'est pas suffisament présente dans le contre-projet adopté aujourd'hui par le Conseil des Etats. Maintenant que nous n'avons plus le choix qu'entre ce timide contre-projet et l'initiative, nous choisissons sans ambiguité cette dernière.

Generic Sharing

Faire un don

Faire un don pour 4 années progressistes

État : 32'755.00 CHF | Objectif : 50'000.00 CHF
Dépensez utile. Soutenez notre travail.

Buero-Spende

Saisis tes informations:

 SECURE

15 + 5 =
Fais ce calcul très simple et entre le résultat.