You are here

La Suisse dit “non” à l'initiative pour des multinationales responsables, mais OUI à davantage de responsabilité

La Suisse n’est pas parvenue aujourd’hui à adapter son cadre juridique à une concurrence équitable dans un ordre économique libéral et mondialisé. L’initiative pour des multinationales responsables a échoué à remporter la majorité des cantons et le contre-projet indirect entre automatiquement en vigueur.

Toutefois, la large proportion de votes favorables à l’initiative montre qu’il existe une volonté populaire forte de construire un ordre économique libéral au sein duquel libertés économiques et responsabilité sociale vont de pair.

La Suisse dit “non” à l'initiative pour des multinationales responsables, mais OUI à davantage de responsabilité