You are here

Ne laissons pas les affiches et et les écrans géants falsifier les faits. Controns-les ! Aide nous à financer nos affiches.

Par une campagne de contre-vérités, L’UDC tente de faire échouer la proposition de naturalisation facilité pour les étrangers de troisième génération.  Au lieu d’arguments, elle nous assène la peur de l’Islam; attise la polémique; fait des Italiens, Portugais et Espagnols qui sont nés ici, des porteurs de Burqa. Et ainsi prend l’électorat pour des idiots.

Nous n’avons pas de cagnotte à millions, mais des arguments. Aussi avons nous besoins de toi: Finance une affiche, pour que les gares ne dépeignent pas que des burqas. Ne laissons pas les affiches et les écrans géants falsifier les faits. Nous voulons nous y opposer avec des faits. Aide-nous !

Actuel: 126'286.00 CHF. | Objectiv: 200'000.00 CHF.
Donne toi aussi!
Avec CHF 200'000 nous pouvons nous afficher dans les grandes gares suisses jusqu’au dimanche des votations.

Suissesses et Suisses. Point. Oui à la naturalisation facilitée.

Tout parle en faveur d’une naturalisation facilitée de la troisième génération. Nous vous fournissons ici les six arguments les plus importants :

Naturaliser des Suissesses et des Suisses

Les femmes et les hommes qui façonnent notre vie quotidienne et contribuent depuis des générations au bien-être et à la qualité de vie en Suisse doivent être des membres à part entière de notre société et bénéficier des mêmes droits.

Renforcer la Suisse en tant que nation fondée sur une volonté politique

Là où il y a une volonté, il doit y avoir un chemin raisonnable pour toutes et tous. La Suisse est une nation basée sur une volonté politique commune. Ce n’est pas une même origine, mais bien l’idée d’une véritable démocratie constituée par des citoyennes et citoyens libres et égaux qui garantit la cohésion de notre pays.

Renforcer la démocratie

La démocratie est le fondement de la Suisse. Ce fondement doit être entretenu et renforcé là où il s’effrite. En Suisse, de plus en plus de personnes sont exclues de la démocratie. Le texte soumis à votation permet d’intégrer des concitoyennes et concitoyens aux grand-parents ayant déjà vécu en Suisse et aux parents y ayant effectué leur scolarité.

Réduire l’arbitraire et la bureaucratie

Le processus de naturalisation en Suisse est bureaucratique et souvent arbitraire. De plus, les critères varient selon les cantons. La naturalisation facilitée réduit la charge de travail et la bureaucratie tant pour la Confédération que pour les cantons en enlevant des étapes de procédure et en diminuant les coûts administratifs. Le traitement des procédures par la Confédération – les cantons gardant un droit d’y participer – assure aussi un traitement plus objectif et cohérent de ces dernières.

Faciliter la mobilité

La durée de résidence exigée dans les communes et cantons a pour conséquence, en cas de changement de domicile, de retarder de plusieurs années la possibilité de naturalisation de la troisième génération. Cela pose de grands problèmes pour les jeunes qui souvent sont plus mobiles que leurs aînés. Grâce à la naturalisation facilitée, la durée de résidence jusqu’à présent exigée sera supprimée.

Être un modèle

Bien que la Suisse soit considérée comme un modèle démocratique, sa pratique en matière de naturalisation est, en comparaison européenne notamment, très restrictive. En effet, de plus en plus d’Etats prennent en compte la mobilité internationale des personnes et reconnaissent le droit à la nationalité dès la naissance ou après quelques années.

Cette initiative porte sur des jeunes Suissesses et Suisses sans passeport rouge qui ont été privés bien trop longtemps de leur droit à une participation politique pleine et entière. Ils font partie de la Suisse comme nous toutes et tous.

Cependant, malgré ce projet de loi, beaucoup de concitoyennes et concitoyens en restent privés . L’accès à la naturalisation facilitée pour la troisième génération constitue toutefois un petit pas décisif dans la bonne direction – vers une démocratie au fondement plus solide, moins bureaucratique et basée sur une volonté politique renforcée.

Le 12 février, il est question de Suissesses et de Suisses. Point.

3-Generation Plakate

Faire un don

Plakate

Saisis tes informations:

Les dons qui dépassent le budget de la campagne pour la naturalisation facilité des étrangers de la troisième générations, seront utilisés pour les activités opérationnelles quotidiennes de Operation Libero.

 SECURE

2 + 10 =
Fais ce calcul très simple et entre le résultat.