Europa-Initiative

Lançons une initiative sur l’Europe !

Communiqué de presse

Europa-Initiative

Communiqué de presse

Cela se dessinait depuis longtemps et maintenant nous y sommes : seule une initiative populaire est en mesure de forcer le Conseil fédéral et les partis gouvernementaux à sortir de l’impasse européenne. Avec les Vert·e·s, Opération Libero s’apprête à lancer une initiative sur l'Europe. Nous invitons toutes les forces politiques, économiques et citoyennes intéressées à se joindre à nous dans cette démarche.

Nulle part en Suisse le malaise politique n'est aussi grand que dans la politique européenne. Pour la place scientifique et pour l’économie suisse, la stabilité des relations avec l’Europe constitue l’enjeu structurel le plus important. 

Plus encore, le malaise de la politique européenne reflète des enjeux bien plus fondamentaux : comment voulons-nous répondre aux défis majeurs de demain tout en continuant de nous développer comme société ouverte et progressiste, libérale et juste?

Et malgré cela, tout le monde se passe la patate chaude ou évite tout bonnement d’en parler. Les partis gouvernementaux n'ont pas de position sur les questions institutionnelles. Ils ne proposent aucune voie de sortie de l'impasse dans laquelle le Conseil fédéral nous a conduits. Par peur de perdre des électeurs, ils ne font pas de l'Europe un enjeu : le parti prime sur le pays. "Ce mikado politique européen, dans lequel le premier à faire bouger les lignes est considéré comme le perdant, doit enfin cesser", déclare la coprésidente d’Opération Libero, Sanija Ameti.

Pour en finir avec le jeu du mikado, nous proposons une initiative sur l’Europe

Nous assumons nos responsabilités et nous inscrivons la relation avec l'Europe à l'ordre du jour politique : nous voulons lancer une initiative sur l'Europe. Avec les Vert·e·s, nous faisons le premier pas et invitons cordialement tous les autres acteurs à nous rejoindre pour élaborer une politique européenne durable. Le dossier est aussi difficile qu'il est important. Plus les partenaires du monde des affaires, de la science, de la politique et de la société civile seront nombreux, mieux ce sera.

“L'initiative populaire ne cherchera pas à prescrire une solution spécifique, mais bien plus à fixer les jalons de notre future relation avec l’Union européenne. Charge ensuite au Conseil fédéral de négocier un accord concret et de le soumettre au peuple”, explique Stéphane Decrey, membre du Comité directeur d’Opération Libero. “L’accord devra permettre de mettre à jour les anciens accords et d'en conclure de nouveaux. Nous avons besoin d'une procédure de résolution des différends fondée sur le droit et non sur la force. Nous voulons pouvoir participer aux décisions qui nous concernent.”

Grâce à l'initiative sur l’Europe, nous relèverons les grands défis de demain.

Mais au-delà du cadre juridique, c’est une question de valeurs. C'est pourquoi Opération Libero et les Vert·e·s montrent la voie. L’initiative sur l’Europe permettra un débat de principe sur la place de la Suisse en Europe et dans un monde globalisé. 

"Opération Libero et les Vert·e·s veulent mettre fin au jeu de mikado des partis gouvernementaux. Désormais, ça va bouger à nouveau dans la politique européenne. Et nous invitons tout le monde à nous rejoindre", déclare Sanija Ameti. Car : “La Suisse a besoin de relations européennes durables pour façonner notre avenir et répondre aux défis de demain. Avec notre initiative, nous posons le premier jalon: sortir de cette impasse.”

Stéphane Decrey
Membre du Comité directeur

Stefan Manser-Egli
Coprésident d’Opération Libero

Mikado Europapolitik Jetzt Anpacken