You are here

Communiqués de presse

Opération Libero descend dans l'arène pour se battre en faveur de la Loi sur les armes, de Schengen et d'une Europe de la coopération. Nous avons lancé aujourd’hui la campagne "I ❤️ Schengen" en présentant les visuels de campagne qui seront affichés à travers la Suisse grâce à une campagne de financement participatif (crowdfunding).

À une époque où des autocrates en Europe et dans le monde s’attaquent à l’État de droit, enterrent la démocratie et bafouent les libertés acquises, il s'impose de s'engager pour la construction européenne. Dans cette optique, Opération Libero lance aujourd'hui son Manifeste pour l'Europe.

Les pentes sont raides, le vent est froid - mais la robe de mariée est impeccable. Sur les pistes de la station de ski singinoise du Lac Noir, des couples d’amoureuses et d’amoureux attendent depuis longtemps. Ils attendent de pouvoir se marier. Opération Libero organise une action en faveur du #MariagePourTous pour sensibiliser les élus fédéraux. En Suisse, l'institution du mariage civil n’est pas encore accessible à tous les couples. La vidéo et les images de l'action sont désormais disponibles.

C’est un dimanche rose pour la Suisse ! En rejetant de manière extrêmement claire l’initiative “pour l’autodétermination”, le peuple a préservé la crédibilité de la Suisse, la protection des droits fondamentaux, la qualité de la démocratie directe et les équilibres institutionnels de notre pays.

Sunday, 1. juillet 2018

Sous le soleil rayonnant, serrées dans leur robe, des fleurs qui se dessèchent dans leurs mains : au milieu des baigneurs au bord de l’Aar à Berne, un couple de mariées habillées en blanc attend sur des chaises-longues. Le couple attend parce qu'il n’a pas d’autre choix. Les couples du même sexe n'ont en effet toujours pas le droit de couronner leur amour par un vrai mariage.

Aujourd’hui, le dynamitage de notre démocratie a pu être désamorcé par un NON sans appel. Une majorité claire du peuple suisse a rejeté les fantaisies libertariennes des initiants de “No Billag”, renforçant ainsi le paysage médiatique suisse et la démocratie directe. Au lieu de nous trouver face à un champ de ruines, nous pouvons désormais aller de l’avant. Si le status zéro a pu être évité, il  ne peut en aucun cas demeurer une solution à long terme.

Aujourd’hui, avec le début du recueil de signatures pour l’initiative de résiliation commence le plus important combat pour une Suisse terre d'opportunités: Les initiants ont besoin de 100’000 signatures. Opération Libero va leur tenir tête et a annoncé qu’elle rassemblera elle aussi, 100’000 signatures, pour notre liberté en Europe.

Pages

Demandes des médias