You are here

Communiqués de presse

C’est un dimanche rose pour la Suisse ! En rejetant de manière extrêmement claire l’initiative “pour l’autodétermination”, le peuple a préservé la crédibilité de la Suisse, la protection des droits fondamentaux, la qualité de la démocratie directe et les équilibres institutionnels de notre pays.

Sunday, 1. juillet 2018

Sous le soleil rayonnant, serrées dans leur robe, des fleurs qui se dessèchent dans leurs mains : au milieu des baigneurs au bord de l’Aar à Berne, un couple de mariées habillées en blanc attend sur des chaises-longues. Le couple attend parce qu'il n’a pas d’autre choix. Les couples du même sexe n'ont en effet toujours pas le droit de couronner leur amour par un vrai mariage.

Aujourd’hui, le dynamitage de notre démocratie a pu être désamorcé par un NON sans appel. Une majorité claire du peuple suisse a rejeté les fantaisies libertariennes des initiants de “No Billag”, renforçant ainsi le paysage médiatique suisse et la démocratie directe. Au lieu de nous trouver face à un champ de ruines, nous pouvons désormais aller de l’avant. Si le status zéro a pu être évité, il  ne peut en aucun cas demeurer une solution à long terme.

La commission des affaires juridiques du Conseil des Etats a dit OUI : OUI à l’amour, OUI aux mêmes droits pour les mêmes devoirs, OUI au mariage pour les couples de même sexe. Après que la Commission des affaires juridiques du Conseil national ait déjà approuvé l’initiative parlementaire des Verts’libéraux, la Commission homologue du Conseil des Etats a également manifesté son désir d’accepter la réalité – ainsi, la votation populaire aura lieu !

La commission des affaires juridiques du Conseil des Etats a dit OUI : OUI à l’amour, OUI aux mêmes droits pour les mêmes devoirs, OUI au mariage pour les couples de même sexe. Après que la Commission des affaires juridiques du Conseil national ait déjà approuvé l’initiative parlementaire des Verts’libéraux, la Commission homologue du Conseil des Etats a également manifesté son désir d’accepter la réalité – ainsi, la votation populaire aura lieu !

Le OUI d’aujourd’hui est un OUI à l’adresse des Suissesses et Suisses. Et c’est le premier grand pas vers une citoyenneté libérale; vers un pays d’opportunité, dans lequel comptent la volonté et la performance plutôt que les origines.

Pages

Demandes des médias