Ehe für alle Operation Libero

À tous les hétéros : pourquoi un OUI au mariage pour toutes et tous est un devoir démocratique pour vous

Le 26 septembre, nous voterons sur le mariage pour toutes et tous. Ce projet de loi est-il uniquement une préoccupation de la communauté LGBTQI+ ?  Pas du tout ! Les hétérosexuel·les ont également de bonnes raisons, en tant qu'allié·es, de faire campagne pour un OUI au mariage pour toutes et tous.

Mon oncle, votre sœur, votre voisin, son collègue de travail, notre meilleur ami.... Beaucoup d'entre nous connaissent, aiment et apprécient les personnes de notre entourage qui vivent en partenariat avec des personnes de même sexe. Peut-être même que nous le faisons nous-mêmes. Que nous soyons LGBTIQ+ ou hétérosexuel·les, nous participons toutes et tous à notre société ouverte et à notre démocratie vivante.

C'est pourquoi il est d'autant plus important que les personnes qui ne sont peut-être pas directement concernées par cette proposition déposent également un OUI dans les urnes le 26 septembre en tant que partisan·es - en tant qu'allié·es. Parce qu'un OUI au mariage pour toutes et tous est un engagement pour nos valeurs démocratiques : droits fondamentaux, égalité juridique, dignité humaine, autodétermination et liberté individuelle.

It’s the Constitution fédérale

Heureusement, nous vivons dans un système politique qui garantit les droits fondamentaux et les droits de l’homme de toutes et tous comme le bien suprême et la base ultime de la coexistence sociale. Par exemple, la Constitution fédérale établit que l'État suisse respecte et protège la dignité humaine (art. 7 Cst.) et que tous les individus sont égaux devant la loi (art. 8 Cst.). Elle garantit également le droit au mariage et à la famille (art. 14 Cst.). Ces droits fondamentaux s'appliquent à toutes et tous.

La Constitution fédérale ne définit pas que le mariage ne peut être qu'entre un homme et une femme. Néanmoins, le droit fondamental au mariage et à la famille est aujourd'hui refusé aux couples de même sexe. Le fait qu'un droit fondamental pour tout le monde ne soit en fait accordé que comme un privilège pour un certain mode de vie est l'affaire de toutes et tous dans une démocratie - même des hétéros qui ne sont pas (réellement) concerné·es par cette inégalité de traitement. Parce que nous sommes toutes et tous gagnant·es, aujourd'hui et à l'avenir, si notre État adhère à sa propre Constitution fédérale et garantit réellement les droits qui y sont accordés à chacun·e. 

L'inégalité de traitement fondée sur le mode de vie est indigne de notre démocratie

D’une part, le mariage à part entière pour les couples de sexe opposé permet l'accès à des droits importants, par exemple en matière de :

  • naturalisation facilitée ; 
  • perception des rentes de veuf·ve ; 
  • accès à l’adoption et à la procréation médicalement assistée.

D’autre part, le partenariat enregistré pour les couples de même sexe ne permet pas l’accès à ces droits. Cette inégalité de traitement de certains couples par l'État est injustifiée à bien des égards en termes de politique démocratique.

Les modes de vie qui s'écartent de la "norme" (hétérosexuelle) ont également leur place dans une démocratie avec des droits juridiques égaux. Cela est présent dans la Constitution fédérale - encore une fois. Elle explique que nul ne peut être discriminé en raison de son mode de vie (art. 8, paragraphe 2). Aucune personne ne peut être désavantagée ou placée dans une position plus défavorable qu'une autre en raison de son genre ou de son orientation sexuelle. L'inégalité de traitement juridique des couples de même sexe lorsqu'ils se marient et fondent une famille est clairement en contradiction avec ce principe.

Ceci est d'autant plus déterminant car les couples de même sexe et leurs familles font partie de la Suisse. Ils font partie de notre société multiple et l'enrichissent. Ce n'est pas parce que le mariage a été historiquement compris comme l'union d'un homme et d'une femme que cette forme de cohabitation est un privilège ou une réalité sociale absolue.

Liberté : aimer et laisser les gens s’aimer 

Dans une démocratie, nous nous respectons mutuellement pour ce que nous sommes. Nous nous acceptons mutuellement, que nous vivions en ville ou à la campagne, quelle que soit la langue que nous parlons ou quelle que soit la personne que nous aimons. Nous aimons et laissons les gens s’aimer. En Suisse, les lois doivent nous permettre de vivre notre liberté personnelle en tant qu'êtres humains égaux et d'assumer nos responsabilités envers nos familles, notre entourage et notre société. Dans notre société libérale, la décision de se marier ou de fonder une famille doit être prise librement et de manière consensuelle entre deux adultes. Peu importe le genre auquel ils ou elles appartiennent ou leur orientation sexuelle.

L'égalité des droits, l'autodétermination et la liberté individuelle sont des valeurs suisses qui font notre force. Vous les défendrez également en votant OUI le 26 septembre. Il est grand temps d'accorder le droit au mariage et donc à la dignité humaine à toutes et tous. En comparaison aux autres démocraties qui ont depuis longtemps introduit le mariage pour toutes et tous, la Suisse est clairement à la traîne. Avec un vote positif le 26 septembre, nous corrigerons cette situation.

Personne ne perd quand tout le monde gagne

Contrairement aux époques précédentes, le mariage n'est pas un "must" pour pouvoir mener un partenariat reconnu et fonder une famille. Cependant, deux personnes devraient pouvoir décider elles-mêmes de se marier ou de fonder une famille sans avoir à subir de traitement inégal. Ainsi, un vote favorable le 26 septembre n'est pas une faveur pour mon oncle, votre sœur, votre voisin, son collègue de travail et notre meilleur ami, mais un Oui à nos valeurs libérales. Il vaut la peine de se battre pour la préservation et le développement de la démocratie libérale. 

Avec un OUI au mariage pour toutes et tous, nous respectons non seulement l'autodétermination de deux individus, mais nous renforçons également le socle de valeurs libérales de notre société. Soyons  de véritables allié·es, exerçons notre droit démocratique et agissons en conséquence pour que le mariage pour toutes et tous devienne enfin une réalité.

Autrice : Céline Barmet


  • 1 Actuel Votre commande (1/2)
  • 2 Vos coordonnées (2/2)

Commandez dès maintenant vos flyers gratuits :

Bleu
Ehe für alle Flyer DE 1
Ehe für alle Flyer FR 1
Rouge
Ehe für alle Flyer DE 2
Ehe für alle Flyer FR 2